Quels sont les 6 ingrédients nocifs dans les cosmétiques ?

Ces ingrédients sont nocifs pour la santé et la planète mais très présents dans les cosmétiques de notre quotidien. Ils sont donc à éviter afin de préserver sa peau, sa santé et la planète.

Les connaissez-vous?

Pourquoi faut-il éviter certains ingrédients dans les cosmétiques ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à être conscients des ingrédients nocifs dans les cosmétiques. Mais que ce soit en cosmétique, en alimentaire, en produits d’entretiens… Ces 6 ingrédients peuvent avoir des conséquences néfastes sur notre santé à l’égard des ingrédients cancérigènes ou des perturbateurs endocriniens.

Mais également la fabrication de certains ingrédients en cosmétique est toxique pour l’environnement. Leur mode de production pollue l’air, l’eau, les sols, ou encore les écosystèmes et la biodiversité. Certains ingrédients en cosmétique provoquent des allergies cutanées et sont irritants pour la peau.

Ainsi, éviter les ingrédients nocifs en cosmétique permet de préserver sa peau, sa santé et la planète !

Pourquoi y a t'il des ingrédients indésirables dans les cosmétiques ?

Pendant longtemps, nous faisions confiance aux marques de cosmétiques et achetions leurs produits les yeux fermés. Nous faisions confiance aux allégations marketing des marques de cosmétiques.

Car après tout, il devrait être normal que les laboratoires de cosmétiques bannissent de leurs formulations les ingrédients nocifs et dangereux pour la santé. Mais en réalité, les produits cosmétiques sont souvent composés d’ingrédients nocifs car ces derniers sont peu coûteux. Aussi, ils permettent de conférer au cosmétique une texture agréable, une senteur alléchante ou encore de remplir le produit cosmétique à moindre coût.

La règlementation européenne interdit-elle les ingrédients nocifs en cosmétique ?

La Règlementation Européenne encadre le type d’ingrédient utilisé et sa quantité dans le produit cosmétique. Mais la règlementation n’étant rien d’autre qu’une convention, elle évolue au fil des recherches scientifiques et des mœurs de nos sociétés.

Qui se souvient de la crème au radium autorisée au début du XXème siècle ? Ou de l’oxyde de zinc autorisé dans les produits à sprays dans les années 2000 ?

Certains ingrédients nocifs sont autorisés en cosmétique s’ils sont présents en-deçà d’un certain seuil dans le produit. En effet, il est considéré que si un produit cosmétique est utilisé ponctuellement et à petites doses, il ne causera aucun dommage sur la santé. Toutefois ce calcul ne prend pas en compte tous les produits cosmétiques et d’hygiène que nous utilisons chaque jour:

  • les gels douches ou savons pour se laver
  • les lotions et autres produits démaquillants
  • les produits de maquillage
  • les crèmes, sérums et autres produits de soins

Sans mentionner l’utilisation quotidienne de produits ménagers !

Nous sommes exposés à un cocktail de substances au quotidien et qui dépasse les normes européennes fixées pour chaque produit individuellement.

Peut-on se fier aux labels bio ?

Les labels bio permettent d’éviter certains cosmétiques qui usent du greenwashing pour vendre un produit « vert » ou « sain » qui ne l’est toutefois ni dans sa composition ni dans son mode de fabrication.

Mais la multitude de certifications bio qui existe aujourd’hui complexifie la lecture que l’on en a. Quelles différences ont-ils ? Car chaque label bio répond à un cahier des charges bien précis et toutes n’autorisent pas la même quantité d’ingrédients bio dans les produits cosmétiques.

Aussi, l’appellation « naturel » n’est régulée par aucun organisme certificateur à ce jour. Ainsi, le « pétrole » est considéré comme une matière naturelle car elle est d’origine minérale. Il faut donc être vigilant quant aux mentions alléchantes de produits « naturels » car ils peuvent contenir des ingrédients pétrochimiques, nocifs pour la santé.

Ainsi, entre les marques qui revendiquent des produits dits “naturels” et celles qui revendiquent des produits “bio” mais dont les certifications ne répondent pas toutes aux mêmes exigences… On s’y perd facilement ! Il ne manquait plus que l’apparition des appellations “clean” ou “green” pour renforcer une confusion qui nourrit, -malheureusement, le greenwashing.

Que penser des applications qui décryptent la composition des cosmétiques ?

Parce que nous ne sommes pas tous chimistes pour analyser et comprendre les compositions de produits cosmétiques avant de les acheter, certaines applications de scan de produits sont d’une grande aide.

Il existe l’application Yuka ou encore INCI Beauty. Mais elles utilisent des méthodes d’analyse différentes et attribuent une note selon des critères qui leurs sont propres. Par exemple avec Yuka, un cosmétique bio et 100% naturel contenant des huiles essentielles peut obtenir une moins bonne note qu’un produit aux ingrédients pétrochimiques. Car les huiles essentielles pouvant causer une réaction allergique, Yuka considère qu’il peut-être plus nocif pour la peau ou la santé qu’un produit contenant des ingrédients pétrochimiques mais non allergisant.

Si l’on utilise ces applications qui analysent les compositions de cosmétiques, il faut donc lire le détail d’analyse de chaque ingrédient noté par l’application. Cela permettra de faire son choix en toute connaissance de cause.

Quels sont les 6 ingrédients à éviter en cosmétiques ?

Nombreux sont les ingrédients à éviter en cosmétique donc nous vous présentons les 6 ingrédients principaux à éviter dans vos produits cosmétiques.

1. Les conservateurs

Les conservateurs sont utilisés dans les cosmétiques pour stabiliser la formule et ainsi pouvoir l’utiliser le plus longtemps possible. Ils sont très présents dans les cosmétiques contenant de l’eau tels que les crèmes, les gels ou encore les lotions afin d’éviter la prolifération des bactéries. Ainsi, il existe une multitude de conservateurs différents. Nous mentionnerons ici ceux à éviter que sont les conservateurs synthétiques :

  • Parabens

Les parabènes sont des perturbateurs endocriniens avérés qui passent la barrière de la peau et perturbent le bon fonctionnement de nos cellules. L’étude publiée en 2019 par Santé Publique France sur l’imprégnation de la population française par les parabènes confirme que les parabènes sont « présents dans l’organisme de tous les Français » et que « des niveaux d’imprégnation plus élevés sont retrouvés chez les enfants ».

Les mentions rassurantes des produits cosmétiques « sans parabens » n’assurent pas qu’ils soient remplacés par des ingrédients sans dangers. Au contraire, les parabens synthétiques sont souvent remplacés par ces ingrédients ci-dessous:

  • Phénoxyéthanol

Cet ingrédient est suspecté d’être un perturbateur endocrinien et cancérigène. Il est présent dans les produits cosmétiques, notamment les produits pour enfants et bébés. Très présent dans notre quotidien et dans les multiples produits cosmétiques et d’hygiène, il est absorbé par voie cutanée et pénètre dans notre organisme. Dérivé du pétrole, sa production est ultra polluante.

  • Isothiazolinone

Cet ingrédient est extrêmement allergisant. Il provoque des réactions cutanées telles que l’eczéma. Aussi appelé MIT, il est aujourd’hui interdit dans les produits non rincés. Mais il demeure autorisé dans les produits non rincés tels que les shampoings ou encore les gels douche.

Comment repérer les conservateurs synthétiques sur l’étiquette des ingrédients des cosmétiques ?

Repérez sur les ingrédients suivants: methylparaben, propylparaben, butylparaben ou encore ethylparaben.

Ingrédients cosmétiques

Nos soins bio sont sans conservateur synthétique

Les soins bio Cap Bötanica ne contiennent aucun conservateur nocif pour la peau, la santé et la planète. Afin de stabiliser nos formules, nous avons développé un ensemble d’extraits végétaux qui, ensemble, permettent de conserver le produit efficacement.

Une alternative aussi saine qu’efficace pour la peau et la santé !

Découvrez notre crème visage bio La Royale aux extraits végétaux qui hydratent et illuminent le teint.

2. Les huiles minérales

Les huiles minérales sont bien différentes des huiles végétales. Ces dernières sont extraites de noyaux, de graines ou de noix tandis que les huiles minérales sont des dérivés pétrochimiques.

Si les huiles minérales sont autant présentes dans les cosmétiques, c’est parce qu’elles sont peu onéreuses. Elles confèrent également aux produits cosmétiques une texture agréable. Aussitôt le cosmétique appliqué sur la peau, elle donne l’illusion qu’elle est déjà hydratée. Mais c’est en réalité un film déposé en surface de la peau. De ce fait, il va obstrue les pores et la peau ne respire plus.

Points noires, boutons et autres imperfections sont alors au rendez-vous ! Comme du maquillage, lorsque vous prenez votre douche le film disparaît et votre peau devient à nouveau sèche. Donc vous achetez encore plus de produits pour tenter de nourrir votre peau…

Comment repérer les huiles minérales sur l’étiquette des ingrédients des cosmétiques ?

Repérez sur les ingrédients suivants: paraffinum liquidum, petrolatum, cera microcristallina, ozokerite, ceresin, hydrogenated mineral oil.

Notre huile végétale bio La Bohème est composée d’huile végétale de Cameline pressée à froid, très riche en omégas-3. Avec son extrait de Mélisse, elle nourrit la peau en profondeur et maintient son élasticité au quotidien.

3. Les silicones

D’une utilité similaire aux huiles minérales, les silicones apportent un touché doux sur la peau lorsque le produit y est appliqué. Mais il n’apporter aucun bienfait ni à la peau, ni aux cheveux. Les silicones dans les produits cosmétiques restent en surface de la peau et sont difficiles à éliminer car ils résistent très bien à l’eau. Ils obstruent les pores, ce qui peut favoriser une production de sébum et d’acné.

Comment repérer les silicones sur l’étiquette des ingrédients des cosmétiques ?

Repérez sur les ingrédients suivants: dimethiconol, dimethicone, phenyl trimethicone.

4. Les sulfates

D’origine synthétique, les sulfates sont principalement utilisés comme agents nettoyants ou moussants. Ils sont donc très présents dans les produits lavants. Très irritants pour la peau, ils sont suspectés d’en perturber le bon fonctionnement. Ainsi, ils rendraient la peau perméable, pénétrables par d’autres perturbateurs endocriniens ou molécules cancérigènes.

Des études scientifiques étudient également leur niveau de dangerosité pour nos organes. Néfastes pour la santé mais également pour la planète, les sulfates contaminent particulièrement les milieux aquatiques. Très souvent issus de l’huile de palme, leur méthode de fabrication et leur origine pose également un problème.

Comment repérer les sulfates sur l’étiquette des ingrédients des cosmétiques ?

Repérez sur les ingrédients suivants: sodium lauryl sulfate, sodium laureth sulfate, ammonium lauryl sulfate, sodium coco sulfate.

5. Les filtres UV

Les filtres UV sont utilisés dans les cosmétiques en vue de protéger la peau contre les effets des rayons du soleil. Ainsi, ils sont très présents dans les crèmes solaires, les sprays et autres produits cosmétiques.

Ils sont particulièrement à la mode et de plus en plus présents dans des produits non solaires tels que les crèmes hydratantes ou les laits corporels. Pourtant, ils sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, cancérigènes, de perturber le fonctionnement de la thyroïde et de causer des retards de croissance.

D’un point de vue environnemental, les filtres UV détruisent les coraux marins. Parce qu’ils empêchent les rayons du soleil d’atteindre les coraux, ces derniers meurent massivement, entraînant la disparition des espèces aquatiques. C’est ainsi toute la biodiversité marine qui se retrouve menacée.

Comment repérer les filtres UV sur l’étiquette des ingrédients des cosmétiques ?

Repérez sur les ingrédients suivants: benzophenone-3, ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl, butyl methoxydibenzoylmethane, octocrylene.

6. Les parfums synthétiques

Les parfums synthétiques sont très présents dans les produits cosmétiques et d’entretiens. Ils confèrent aux produits des senteurs agréables à l’odorat. De la crème hydratante en passant par le shampoing jusqu’aux produits pour bébés, les parfums synthétiques sont partout !

Ils sont toutefois reconnus comme étant irritants pour la peau. Mais leurs effets nocifs ne s’arrêtent pas là. Les parfums synthétiques sont composés de « phtalates » permettant d’être fixé sur la peau. Ainsi, sa senteur est prolongée.

Bien que le Règlement Européen des cosmétiques ait interdit certains phtalates, il autorise cependant toujours le « diéthyl phtalate » qui, inhalé, trouble la production d’hormones sexuelles, diminue la production de testostérone et cause des puberté précoces.

Mais pourquoi sont-ils toujours autorisés ? Parce que le parfum synthétique a pour vocation d’être appliqué en extérieur, sur la peau, et non d’être ingéré ou inhalé. Pourtant, si nous sentons l’odeur d’un parfum, c’est qu’il passe bien par nos narines, puis nos poumons, pour finir enfin dans notre sang.

Son cousin, le Butylphenyl methylpropional est également avéré perturbateur endocrinien.

Comment repérer les parfums synthétiques sur l’étiquette des ingrédients des cosmétiques ?

Repérez sur les ingrédients suivants: diéthyl phtalates, butylphenyl, methylpropional.

Chez Cap Bötanica nous n’ajoutons aucun parfum de synthèse dans nos cosmétiques bio afin de respecter les peaux sensibles et atopiques. Les délicates senteurs des plantes émanent naturellement de nos soins bio. Un retour aux sources qui enveloppe votre peau d’un bien-être au naturel !

Comme notre soin régénérant bio L’Audacieux pour peaux sèches et sensibles dont la naturelle senteur végétale vous transporte vers les montagnes sauvages.

Comment éviter les ingrédients nocifs dans les cosmétiques ?

Scrutez les étiquettes des produits cosmétiques et si vous avez un doute sur un ingrédient, scannez le produit dans une application et lisez son score dans les détails.

Si malgré tout vous craignez de vous tromper, ou si vous souhaitez aller au plus simple et rapide, privilégiez les produits certifiés bio et 100% naturels qui excluent pour la plupart des ingrédients controversés.

Par exemple, les produits cosmétiques portant la mention Nature & Progrès sont une valeur sûre. Car c’est l’une des certifications la plus exigeante en France ! C’est pourquoi les soins bio Cap Bötanica sont labellisés bio & 100% naturel Nature & Progrès.

Découvrez nos cosmétiques bio aussi efficaces que sains pour la peau !

Tous les ingrédients des cosmétiques bio Cap Bötanica proviennent de plantes françaises les plus riches en bienfaits. Exceptionnelles, parfois anciennes et oubliées comme le Ciste ou la Sarriette, nous les valorisons dans notre cosmétique végétale.

Aucun ingrédient nocif pour la santé ni pour la planète n’est ajouté dans nos soins bio. Ainsi, nous créons des cosmétiques bio aussi sains pour la santé et la planète, qu’efficaces pour la peau !

Les plantes de nos cosmétiques bio s’épanouissent librement au cœur de territoires naturels et sauvages en France, en agroécologie. Aucun pesticide n’est utilisé pour cultiver nos ingrédients afin de respecter la Terre, la biodiversité et la santé humaine.